Aéroport: avancées pour le personnel

Embellie pour les employés de Swissport actifs à l’aéroport international de Genève. Les syndicats SEV-GATA et SSP ont annoncé le 2 mars dernier la conclusion d’une nouvelle convention collective de travail (CCT), entrée en vigueur au début de ce mois. Cette dernière est limitée à vingt mois. Les organisations de travailleurs précisent qu’en cas d’amélioration des résultats de l’entreprise, des négociations s’ouvriront dès la fin de l’année afin d’offrir de meilleurs salaires et conditions de travail aux collaborateurs. Et ce après qu’ils ont fait, ont-elles rappelé, de «douloureuses concessions» en la matière. «Un système de “participation aux résultats” est prévu afin de distribuer une partie des bénéfices au personnel.» Avec la reprise du trafic aérien, les employés, avec le soutien des syndicats, espèrent renouer avec les conditions de travail prévalant avant la crise sanitaire.

Une CCT a aussi été conclue avec l’entreprise Vebego, œuvrant notamment dans le nettoyage des avions. Cet accord prend effet le 1er avril prochain. «La plupart des acquis du personnel anciennement employé par ISS sont conservés», soulignent les deux syndicats, qui notent encore au chapitre des nouveautés: un horaire hebdomadaire limité à 40h, des salaires par catégories professionnelles, des améliorations dans l’assurance perte de gain en cas de maladie ou d’accident, une indemnité pour l’uniforme et le congé paternité.