Mouvement

«Cette entreprise ne respecte rien, la pression est permanente»

Des anciennes employées de l’entreprise Pharmafocus à Romont, soutenues par des syndicalistes d’Unia, ont lu la lettre ouverte adressée à la direction, l’informant que malgré les nombreuses tentatives de trouver des solutions, rien n’a été fait et qu’au contraire, la situation s’est même détériorée pour elles.
© Thierry Porchet

Moment d’émotion ce vendredi 23 novembre, à l’entrée de l’entreprise Pharmafocus à Romont. Des anciennes employées, soutenues par des syndicalistes d’Unia, ont lu la lettre ouverte adressée à la direction, l’informant que malgré les nombreuses tentatives de trouver des solutions, rien n’a été fait et qu’au contraire, la situation s’est même détériorée pour elles.

Des anciens employés, soutenus par Unia, dénoncent les conditions de travail inhumaines subies chez Pharmafocus à Romont, entre pressions, injures et harcèlement