Luttes

Le patron du Soliat a réglé la douloureuse

Auberge du Soliat
© Neil Labrador

Le patron de la ferme-auberge du Soliat a fini par payer son dû aux sept travailleurs défendus par Unia Neuchâtel, qui lui réclamaient quelque 65000 francs d’arriérés de salaires.