femmes

Quand les règles changent

Une pancarte durant une manifestation féministe sur laquelle on peut lire: "Taux de TVA 2,5%, 7,7%, tu m'expliques?"
© Neil Labrador/archives

Les protections hygiéniques ne sont pas considérées comme des biens de première nécessité dans notre pays, mais comme des produits de luxe, avec un taux de TVA plus élevé.

Le Conseil d’Etat vaudois va donner suite au postulat de la socialiste Muriel Thalmann demandant la distribution gratuite de protections hygiéniques dans les écoles et les services du canton en faveur des plus précaires. Entretien