Scandale sur le chantir d'une école genevoise

Visite du chantier le 14 février.
© Thierry Porchet

Visite du chantier le 14 février, convoquée par Unia, à laquelle ont participé des travailleurs et deux représentants de la Ville de Genève.

A la suite de l’exposition à l'amiante des travailleurs sur le chantier de l’école de Pâquis-Centre à Genève, Unia exige que les responsables rendent des comptes et menace de déposer une plainte pénale