Swissmetal: garanties obtenues sur le paiement des salaires

Le paiement des salaires des travailleurs de Baoshida Swissmetal est assuré pour les mois de décembre et janvier. Il en est de même du treizième salaire de fin d’année. Unia en a obtenu la garantie la semaine dernière du directeur général de l’entreprise métallurgique. «C’est une avancée, un soulagement», commente le responsable de l’industrie d’Unia Transjurane, Patrick Cerf. En difficulté, la filiale du groupe chinois a obtenu, début octobre, du Tribunal régional du Jura bernois-Seeland un ajournement de faillite. La semaine passée, le tribunal a décidé de faire passer la société en sursis concordataire provisoire. Ce statut permet de chercher un arrangement avec les créanciers. «On est dans une logique de reprise. On sait que des discussions ont été entamées à cette fin, explique Patrick Cerf. Les travailleurs se font du souci pour leur travail, nous partageons leur inquiétude. On reste au taquet et nous continuerons à mettre la pression. Nous voulons obtenir de la direction et du commissaire au sursis concordataire des garanties pour l’emploi.» Swissmetal occupe quelque 200 personnes sur le site de Dornach (SO) et dans l’ancienne usine de la Boillat de Reconvilier (BE), théâtre de grèves en 2004 et 2006.