«Le problème initial, c’est le manque de respect»

La jeune équipe féministe de choc du collège de la Planta.
© Thierry Porchet

L’engagement n’attend pas les années... L’équipe féministe de choc du collège de la Planta.

N’ayant pas eu l’autorisation de faire grève, des étudiantes du collège de la Planta ont décidé de participer à l’événement à leur manière. Discussion à bâtons rompus