droits

Retour à la pauvreté

Porte-monnaie quasi vide...
© Thierry Porchet

La baisse potentielle des salaires à la suite de l’adoption de la motion Ettlin concerne les travailleurs genevois et neuchâtelois actifs dans la coiffure, l’hôtellerie-restauration, la location de services, les stations-services ou encore le nettoyage.

En acceptant la motion Ettlin, le Parlement valide que des milliers de travailleuses et de travailleurs à Genève et à Neuchâtel voient leur salaire baisser en dessous du minimum vital. Un déni démocratique, selon Unia