banques

«Une fin de non-recevoir aux jeunes qui se battent pour sauver la planète»

Nicolas et ses soutiens devant le tribunal.
© Breakfree

Nicolas, au premier plan, avant son entrée dans la salle d’audience. Il est le premier activiste du climat jugé pour avoir apposé une main rouge sur une façade de Credit Suisse.

Le Tribunal de police de Genève a reconnu Nicolas coupable dans l’affaire des «mains rouges» apposées sur Credit Suisse. Un verdict qui ne l’empêchera pas de continuer à militer