Mon salaire est-il juste?

Calculateur de salaire

L’Union syndicale suisse propose un nouveau calculateur en ligne pour permettre aux employés de savoir si leur revenu est aligné sur les salaires usuels, ou non

Etes-vous payés correctement? Pour le savoir, l’Union syndicale suisse (USS) propose aux employés de se rendre sur son nouveau calculateur de salaire. Il s’agit alors d’entrer sa profession, sa branche, sa formation, son âge, ses années d’expérience, sa région, sa position hiérarchique. S’affichent ensuite les salaires usuels bruts mensuels de son profil professionnel, 13e salaire, primes et indemnisations inclus. Par exemple une vendeuse de 50 ans, avec 30 années d’ancienneté, ayant accompli un apprentissage et travaillant 40 heures par semaine touche entre 4840 et 5440 francs sur l’Arc lémanique. Ce calcul se fonde sur 306 sociétés et 18621 employés. Dans l’Espace Mittelland regroupant Fribourg, Neuchâtel, Berne, Soleure et le Jura, le salaire usuel se situe entre 4850 et 5570 francs. Dans ce cas, le calcul se base sur 567 sociétés et 31020 employés. Autre exemple, les salaires usuels d’un maçon du même âge avec la même formation et la même ancienneté, en Suisse romande, s’élèvent entre 6440 et 7160 francs. Limite à l’exercice, le canton du Valais n’est pas répertorié car, comme l’indique le site, le calculateur ne donne pas d’estimation pour un canton mais pour une région, et les données valaisannes ne sont pas représentatives de l’Arc lémanique. De surcroît, 25% des salariés gagnent moins et 25% plus que la fourchette des salaires usuels.

Pour davantage de transparence

A l’origine, comme le rappelle l’USS dans un communiqué, le calculateur de salaires a été développé dans le cadre de la mise en œuvre des mesures d’accompagnement à la libre circulation des personnes. Les données réactualisées du nouveau site se fondent sur les données représentatives de l'Enquête suisse de 2018 sur la structure des salaires de l'Office fédéral de la statistique (OFS). 

Elles répertorient 72 branches, quelque 2 millions de données salariales provenant de 36000 entreprises. Pour l’USS, «cela crée de la transparence et facilite les négociations salariales». Cela garantit aussi de meilleurs revenus et davantage d’égalité salariale entre femmes et hommes. De surcroît, «ces données servent également de base aux contrôles des salaires pour éviter le dumping». Ce calculateur informe aussi sur les conventions collectives en vigueur et les salaires minimums. A noter que la rémunération médiane des personnes actives en Suisse est de 6538 francs (la moitié des travailleurs gagnent plus, la moitié moins).

Autant d’informations essentielles, à l’heure où l’écart se creuse entre les bas et les hauts revenus, souligne la faîtière syndicale: «L’évolution des salaires depuis 2014 est inquiétante: la plupart des salaires ont à peine augmenté. Dans certains cas, ils ont même diminué en termes réels. L’inégalité salariale entre les sexes reste élevée; les femmes travaillant (et souvent devant travailler) à temps partiel beaucoup plus fréquemment, leurs salaires effectifs sont toujours nettement inférieurs.»

En cas de rémunération non usuelle, l’USS invite les travailleuses et les travailleurs à s’adresser à leur syndicat.

Le calculateur de salaires sur: salaire-uss.ch