fermeture

Erie-Electroverre: les travailleurs retiennent leur souffle

L'usine de Romont.
© Thierry Porchet/archives

L’usine de Romont est à la pointe de la fabrication du verre extrafin utilisé pour les lames de microscope. Mais sa vétusté remet en cause la poursuite de ses activités.

Le 25 mars, le propriétaire américano-japonais de la fonderie romontoise annonçait son intention de fermer le site, condamnant 67 postes de travail