Vers une prime pour les héros en blouse blanche

Le principe d’octroyer une prime au personnel de santé engagé contre le coronavirus a été accepté par le Parlement jurassien. Secrétaire syndical d’Unia Transjurane et député socialiste, François-Xavier Migy avait déposé au mois d’octobre une résolution interpartis invitant le gouvernement à concrétiser la reconnaissance de l’Etat envers ces «héros en blouse blanche», soit «l’ensemble de nos soignants et intervenants, qu’ils soient médecins, infirmiers, ambulanciers, pharmaciens, aides-soignants, employés d’entretien, de la buanderie, de tous les corps de métier que comporte la logistique hospitalière et sanitaire. De nuit comme de jour, ils font preuve d’un engagement et d’un courage exemplaires pour accueillir, soigner, sauver.» La proposition n’ayant pas passé la rampe, François-Xavier Migy est revenu à la charge, transformant la résolution en motion urgente. Après un long débat le 19 novembre, le législatif cantonal est entré en matière, mais il a fallu toutefois transformer la motion en postulat – moins contraignant pour le gouvernement. Celui-ci doit étudier les moyens de la mise en œuvre du texte et revenir avec des propositions. Le Grand Conseil fribourgeois a également voté le principe d’une prime, alors que l’idée a été rejetée par une majorité de députés valaisans.