inflation

«La mobilisation se poursuivra jusqu’à ce que l’égalité soit atteinte»

Portrait de Vania Alleva.
© Yoshiko Kusano

«La grève féministe exigera du respect, plus de salaire et plus de temps», précise Vania Alleva, présidente d’Unia.

Pour Vania Alleva, présidente d’Unia, l’année 2023 s’annonce chaude avec sa grève féministe, à un moment où la tendance est au recul sur les salaires, les rentes ou encore la répartition du travail