femmes

Chute inexorable des rentes et écarts préoccupants

Deux bas de laine suspendus. L'un est plein d'argent. L'autre est vide.
© Olivier Vogelsang

Le bas de laine des femmes dans la prévoyance vieillesse reste désespérément maigre face à celui des hommes. Près d’un tiers d’entre elles ne perçoivent aucune pension du 2e pilier. Et lorsqu’elles ont pu cotiser à une caisse de prévoyance, leur rente médiane est deux fois moins élevée que celle des hommes.

L’écart du simple au double des prestations du 2e pilier entre femmes et hommes est à nouveau attesté par l’Office fédéral de la statistique, de même que l’érosion des rentes