Nº 18 01 mai 2019

Les métallos genevois veulent de meilleures conditions de travail

Grillade syndicale des métallos genevois.
© Neil Labrador

Réunis autour d’une grillade, les métallos ont discuté des revendications prioritaires en vue du renouvellement de leur Convention collective de travail. Au menu: le panier repas à 25 francs, 25 jours de vacances, le remaniement des classes salariales et la limitation du travail temporaire à 10% sur les chantiers.

La campagne en vue du renouvellement de la Convention collective de travail est lancée. Indemnités repas, limitation du travail temporaire, vacances et salaires font parti des revendications prioritaires

Viré pour avoir mangé un petit pain

Après 28 ans passés chez Gate Gourmet, Philippe* s’est fait licencier pour avoir récupéré de la nourriture destinée à la poubelle. Pour Unia, ce n’est qu’un exemple de la précarisation des travailleurs à l’aéroport de Genève