libre circulation

La libre circulation, ça roule toujours

Poste frontière à Genève.
© Olivier Vogelsang

La main-d’œuvre en provenance de l’UE s'est avérée être complémentaire à celle indigène et a répondu à un besoin croissant de personnel qualifié, selon la responsable du Seco.

La libre circulation des personnes a 20 ans. Le Secrétariat d’Etat à l’économie souligne le rôle décisif qu’elle joue aujourd’hui pour atténuer la pénurie de main-d’œuvre